Late colors

La série Late colors est née dans les ruelles nocturnes du Caire en 2007. Après plusieurs années de voyages à travers tout le pays, la production Égyptienne se poursuit au Mozambique puis désormais en Asie. Il s’agit d’un projet à très long terme, toujours en cours et multipolaire.

Sous l’éclairage étrange et électrique des nuits du monde, les quartiers apparaissent comme des décors de théâtre, les murs se transforment en ruines vaporeuses, le molleton se déguise en rose blanche et des fragments de matières deviennent un assemblage irréel.

Nous n’avons plus de repère pour savoir si nous sommes au Caire, à Maputo ou à Bombay. Nous sommes dans une ville qui n’existe pas. Une ville rêvée, au cœur de la nuit.